• Yi-King - L'art de poser les bonnes questions

    Introduit en Occident avant la Première Guerre mondiale par son génial traducteur, un missionnaire protestant nommé Richard Wilhelm, le Yi-King, aussi appelé "Livre des transformations" (ou des mutations) est aujourd'hui relativement célèbre chez nous.
  • 1

Yi-King - L'art de poser les bonnes questions

Introduit en Occident avant la Première Guerre mondiale par son génial traducteur, un missionnaire protestant nommé Richard Wilhelm, le Yi-King, aussi appelé "Livre des transformations" (ou des mutations) est aujourd'hui relativement célèbre chez nous.

De quoi s'agit-il? D'un gros livre à couverture jaune que l'on consulte comme un oracle. On l'interroge (on le "tire") en jetant des baguettes ou des pièces chinoises comme des dés. Il répond. Ses réponses sont des métaphores: il est question de montagnes, de saisons, de guerriers, de cruches de vin et d'oies sauvages ... Qu'il l'avoue ou non, l'Occidental a souvent bien du mal à comprendre ce qu ce sale sibyllin tente de lui dire. Et le mystère demeure: qu'est-ce que le Yi-King?

"L'un des cinq ou six livres monuments de l'humanité" répond Dyril Javary, sinologue, qui a fondé à Paris le seul centre français pour l'Etude du Yi-King, fruit d'une réflexion collective de devins et de sages comencée à la fin de l'âge de pierre et qu'il a fallu trente siècles pour polir. C'est la clé de sol de la pensée chinoise, son "discours de la méthode". Un discours qui a nourri les deux grands courants de la Chine ancienne: le confucianisme et le taoïsme, et qui enseigne ceci: tout change constamment. Et la clé de ce changement, c'est que, parvenue à son extrême, une chose se change en son contraire: un coup yin, un coup yang, c'est ainsi que s'ordonne la marche du monde et que fonctionne émergétiquement le vivant. "Mais, souligne C. Javary, le Yi-King n'est pas un livre spéculatif. Il ne fait pas de théorie. Il montre, en prenant pour modèle la nature et l'être humain, comment s'effectue la danse cosmique du yin et du yang. Pour l'illustrer, il présente soixante-quatre situations de la vie quotidienne, situations types qui sont comme antant de radiographies énergétiques des différents moments, qui donnent l'état de la balance entre la yin et le yang".

Pourquoi soixante-quatre situations types? Nombre de scientifiques rapprochent aujourd'hui ces soixante-quatre archétypes, censés rendre compte de tous les états possibles du vivant, des soixante-quatre "codons" qui, dans la chaîne de l'A.D.N., suffisent pour écrire l'information génétique de n'importe quelle forme vivante.

On peut voir là un trait de génie de la part du Yi-King. Il y en a eu un autre: c'est d'avoir résumé ces soixante-quatre situations dans des figures abstraites qui se servent d'un code binaire: un trait brisé pour exprimer le yin (--), un  trait plein pour exprier le yang (-). Chaque situation type étant résumée dans un hexagramme: une figure composée de six traits yin et (ou) yang.

"Cette utilisation du langage binaire avant la lettre fait du Yi-King un livre unique au monde, souligne C. Savary, à la fois 100 % chinois parce que né du génie particulier d'un peuple et totalement universel puisque susceptible d'être décrypté par toute l'humanité. A quoi sert-il? "Pas a prédire l'avenir comme on le croit trop souvent en Occident, mais  à analyser le présent". Le Yi-King est fait pour être interrogé. Les bonnes questions à lui poser sont celles qui comportent un sujet (le consultant) et un verbe d'action: "Dois-je accepter ce poste à l'étranger?" En manipulant les tiges d'achillée (ou baguettes) ou en lançant les pièces chinoises, on fait apparaître une réponse sous la forme de l'un des soixante-quatre hexagrammes. Que dit-il? Il fournit une radiographie de la situation. En cet instant répond le Yi-King, l'énergie est organisée en vous de telle façon par rapport à ce problème que vous courez ... à la réussite, au désastre, aux difficultés, etc. "En somme, commente C. Javary, il donne des indications de tendance: voilà la situation et voilà comment elle a toutes les chances d'évoluer (à partir du premier hexagramme et de ses traits spécifiques on en déduit un deuxième, ce qui ne donne plus seulement soixante-quatre situations types mais soixante-quatre foir soixante-quatre (4096) voies possibles. A partir de là, le consultant peut élaborer une stratégie d'action. Le Yi-King est un livre de stratégie, donc le contraire d'un livre de divination qui fige l'avenir et y soumet le consultant. Au contraire, il augmente ses possibilités de choix et d'action, donc sa liberté".

Un livre de stratégie qui répond donc parfaitement à toutes les questions qui commencent par "comment?" ou - parce qu'il est aussi avant tout le "Livre des mutations" - à celles qui demandent "où en suis-je?". On peut aussi lui poser des questions idiotes, sourit C. Javary, le Yi-King a beaucoup d'humour. Il y un art consommé pour vous remettre gentiment à votre place ou vous renvoyer à la bonne question lorsque vous en avez posé une mauvaise". Et ce n'est pas là la plus surprenante des aptitudes du mystérieux Yi-King, cet ordinateur "biologique" qui entend, depuis plus de trente siècles, aider les être humains à saisir leur présent pour apprivoiser leur futur.

Pour en savoir plus: Yi-King, principes, pratique et interprétation, par Jean-Philippe Schlumberger. Ed. Dangles. Librairie de Médicis


 

Contact Association

Région Genève: Diego Gavelli
+41 22 344 81 19

Région Lausanne: Brigitte Philips
+41 78 892 42 21
info@enseignement-yijing.com

Cours Lausanne

Hôtel Continental
Place de la Gare 2
1001 Lausanne

Cours Genève

Centre des Unions Chrétiennes
Avenue Sainte Clothilde 9
1205 Genève